Castelbarco

Antiquités Galerie

Fima - Federazione italiana mercanti d'arte

Theodoor van Thulden (Paesi Bassi 1606 - 1669) - Monogrammato T.V.T

Ritratto di donna con scimmietta come Allegoria del Gusto

Theodoor van Thulden
(Hertogenbosch, Pays-Bas 1606 - 1669)
Monogrammé T.V.T

Allégorie du Goût


Huile sur toile
108 x 88 cm.
Dans un cadre en bois sculpté et doré 130 x 110 cm.

D22-033 € 18.500 Informations requises

Cette somptueuse œuvre d'art représente le portrait allégorique d'une demoiselle éclatante, assise devant une table dressée sur laquelle on trouve du gibier, des artichauts et un récipient pour le sel, la tête inclinée vers la gauche, les yeux mi-clos et le sourire aux lèvres. laissé entendre sur les lèvres.

Richement vêtue d'une robe à larges draperies, avec des rangs de perles et de pierres précieuses dans ses cheveux voilés, elle porte autour du cou un collier de perles, des camées précieux, des boucles d'oreilles et des bracelets ornés de pierres précieuses. L'épaule et les seins légèrement découverts, la jeune femme tient de la main gauche un gobelet en cristal rempli de vin tandis que de la droite elle prélève une huître.

Un petit singe, avec une boucle d'oreille pendante ornée de petites pierres rouges, est allongé assis sur son épaule et croque dans des cerises.

Il s'agit d'un tableau du maître flamand Theodoor van Thulden (Pays-Bas 1606 - 1669) - monogramme TVT en bas à droite (sur l'ombre que projette l'assiette décorée sur la nappe) - élève d'Abraham Bryenbergh à Anvers et plus tard proche collaborateur de Rubens.

L'iconographie, très célèbre et recherchée à l'époque, dérive d'un prototype réalisé par Abraham Janssens, et notamment d'une série allégorique des Cinq Sens, qui comprenait donc quatre autres représentations, également personnifiées par de somptueuses figures féminines accompagnées d'animaux et objets particuliers.

La représentation allégorique, en tant qu'allusion symbolique au contenu de l'expérience sensorielle, est devenue extrêmement populaire grâce à la peinture baroque.

Au XVIIe siècle, de telles séries de peintures construites autour du thème des cinq sens, dont la composition faisait appel à des allégories parfaitement codifiées, étaient particulièrement appréciées. Il y avait en fait un code animal : le cerf était l'ouïe, l'aigle ou le chat la vue, le chien l'odorat, la tortue le toucher, tandis que le singe, que l'on voit dans les présents ouvrages, précisément la personnification du goût.

Les objets jouaient le même rôle : le miroir pour la vue, les fleurs pour l'odorat, les instruments de musique pour l'ouïe, les dés et les cartes ou encore une statuette pour le toucher, et enfin, bien sûr, le vin et les mets pour le goût.

L'opulence et la richesse évoquées par ce tableau, ainsi que l'extravagance (le singe portant un bijou à l'oreille) reflètent la vie des riches nobles et bourgeois du XVIIe siècle à Anvers, important port et lieu de commerce, et expliquent donc la grand succès que ces créations rencontrèrent auprès des collectionneurs d'art, désireux d'en avoir une version dans leurs petits déjeuners.

Le contraste entre la chair illuminée et les couleurs sombres du tissu, les touches claires du teint, des perles et des pierres, la plasticité des formes sculpturales, l'éclairage puissant, sont des éléments parfaitement reconnaissables du style de notre tableau.

Le tableau est en bon état, avec un beau cadre en bois doré.


Nous prenons en charge et organisons le transport des œuvres achetées, tant pour l'Italie qu'à l'étranger, par des transporteurs professionnels et assurés. Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

Suivez-nous également sur :
  dos

Tableaux antiques

voir la galerie

objets d'art

voir la galerie

Meubles

voir la galerie